La grille horaire est ajustée à votre fuseau horaire [14H50 HE]. Vous pouvez changer de fuseau horaire à l'aide du bouton dans le coin à droite.

X

Aujourd'hui sur TV5

HORAIRE COMPLET
04H00 accueil_seo-fr

L'actualité en bref

04H10 Saint-Denis (La Réunion) - Le tour du monde de la Francophonie - Émissions - TV5

Le tour du monde de la Francophonie

Saint-Denis (La Réunion)

05H00 accueil_seo-fr

L'actualité en bref

05H10 Tananarive (Madagascar) - Le tour du monde de la Francophonie - Émissions - TV5

Le tour du monde de la Francophonie

Tananarive (Madagascar)

06H00 accueil_seo-fr

L'actualité en bref

06H10 Beyrouth (Liban) - Le tour du monde de la Francophonie - Émissions - TV5

Le tour du monde de la Francophonie

Beyrouth (Liban)

07H00 accueil_seo-fr

L'actualité en bref

07H10 Kinshasa (République Démocratique du Congo) - Le tour du monde de la Francophonie - Émissions - TV5

Le tour du monde de la Francophonie

Kinshasa (République Démocratique du Congo)

08H00 Journal Belge - Journal Belge - Émissions - TV5

Journal Belge

08H30 Alexandre Jollien, Vivre sans pourquoi - Faut pas croire - Émissions - TV5

Faut pas croire

Alexandre Jollien, Vivre sans pourquoi

09H00 Martinique - Sud - Les flots - Émissions - TV5

Les flots

Martinique - Sud

10H00 Cobra Gypsies - Émissions - TV5

Cobra Gypsies

11H00 Comment être accepté par l'enfant de son conjoint - Ça commence aujourd'hui - Émissions - TV5

Ça commence aujourd'hui

Comment être accepté par l'enfant de son conjoint

12H00 64' Le monde en français - partie 1 - 64' Le monde en français - partie 1 - Émissions - TV5

64' Le monde en français - partie 1

12H20 Le journal de l'éco - Le journal de l'éco - Émissions - TV5

Le journal de l'éco

12H30 64' Le monde en français - partie 2 - 64' Le monde en français - partie 2 - Émissions - TV5

64' Le monde en français - partie 2

12H50 L'invité TV5 Monde - L'invité TV5 Monde - Émissions - TV5

L'invité TV5 Monde

13H00 64' Le monde en français - partie 3 - 64' Le monde en français - partie 3 - Émissions - TV5

64' Le monde en français - partie 3

13H05 Les esprits du Congo - Émissions - TV5

Les esprits du Congo

14H00 Île de la Grande Barrière - Chacun son île - Émissions - TV5

Chacun son île

Île de la Grande Barrière

15H00 Journal Suisse - Journal Suisse - Émissions - TV5

Journal Suisse

15H30 Des chiffres et des lettres - Des chiffres et des lettres - Émissions - TV5

Des chiffres et des lettres

16H00 Blessures - Cut - Émissions - TV5

Cut

Blessures

16H30 Dérapages 1/4 - Plus belle la vie - Émissions - TV5

Plus belle la vie

Dérapages 1/4

17H00 Tout le monde veut prendre sa place - Tout le monde veut prendre sa place - Émissions - TV5

Tout le monde veut prendre sa place

17H50 Questions pour un champion - Questions pour un champion - Émissions - TV5

Questions pour un champion

18H30 Journal de France 2 - Journal de France 2 - Émissions - TV5

Journal de France 2

19H00 Martinique - Nord - Les flots - Émissions - TV5

Les flots

Martinique - Nord

20H00 Attaques de requins à La Réunion - Émissions - TV5

Attaques de requins à La Réunion

22H00 Bocas del Toro - Chacun son île - Émissions - TV5

Chacun son île

Bocas del Toro

23H00 TV5 le journal - 23h00 - TV5 le journal - 23h00 - Émissions - TV5

TV5 le journal - 23h00

23H20 Journal Afrique - Journal Afrique - Émissions - TV5

Journal Afrique

23H40 À quoi rêvent les jeunes filles ? - Émissions - TV5

À quoi rêvent les jeunes filles ?

00H35 Timbuktu - Émissions - TV5

Timbuktu

02H20 La Fontaine fait son documentaire - Émissions - TV5

La Fontaine fait son documentaire

02H30 Questions pour un champion - Questions pour un champion - Émissions - TV5

Questions pour un champion

03H10 Tout le monde veut prendre sa place - Tout le monde veut prendre sa place - Émissions - TV5

Tout le monde veut prendre sa place

HORAIRE COMPLET

À voir

Accueil - Télévision, Francophonie canadienne et internationale - TV5

La grille horaire est ajustée à votre fuseau horaire [14H50 HE]. Vous pouvez changer de fuseau horaire à l'aide du bouton dans le coin à droite.

X

Aujourd'hui sur TV5

HORAIRE COMPLET
04H00 accueil_seo-fr

L'actualité en bref

04H10 Saint-Denis (La Réunion) - Le tour du monde de la Francophonie - Émissions - TV5

Le tour du monde de la Francophonie

Saint-Denis (La Réunion)

05H00 accueil_seo-fr

L'actualité en bref

05H10 Tananarive (Madagascar) - Le tour du monde de la Francophonie - Émissions - TV5

Le tour du monde de la Francophonie

Tananarive (Madagascar)

06H00 accueil_seo-fr

L'actualité en bref

06H10 Beyrouth (Liban) - Le tour du monde de la Francophonie - Émissions - TV5

Le tour du monde de la Francophonie

Beyrouth (Liban)

07H00 accueil_seo-fr

L'actualité en bref

07H10 Kinshasa (République Démocratique du Congo) - Le tour du monde de la Francophonie - Émissions - TV5

Le tour du monde de la Francophonie

Kinshasa (République Démocratique du Congo)

08H00 Journal Belge - Journal Belge - Émissions - TV5

Journal Belge

08H30 Alexandre Jollien, Vivre sans pourquoi - Faut pas croire - Émissions - TV5

Faut pas croire

Alexandre Jollien, Vivre sans pourquoi

09H00 Martinique - Sud - Les flots - Émissions - TV5

Les flots

Martinique - Sud

10H00 Cobra Gypsies - Émissions - TV5

Cobra Gypsies

11H00 Comment être accepté par l'enfant de son conjoint - Ça commence aujourd'hui - Émissions - TV5

Ça commence aujourd'hui

Comment être accepté par l'enfant de son conjoint

12H00 64' Le monde en français - partie 1 - 64' Le monde en français - partie 1 - Émissions - TV5

64' Le monde en français - partie 1

12H20 Le journal de l'éco - Le journal de l'éco - Émissions - TV5

Le journal de l'éco

12H30 64' Le monde en français - partie 2 - 64' Le monde en français - partie 2 - Émissions - TV5

64' Le monde en français - partie 2

12H50 L'invité TV5 Monde - L'invité TV5 Monde - Émissions - TV5

L'invité TV5 Monde

13H00 64' Le monde en français - partie 3 - 64' Le monde en français - partie 3 - Émissions - TV5

64' Le monde en français - partie 3

13H05 Les esprits du Congo - Émissions - TV5

Les esprits du Congo

14H00 Île de la Grande Barrière - Chacun son île - Émissions - TV5

Chacun son île

Île de la Grande Barrière

15H00 Journal Suisse - Journal Suisse - Émissions - TV5

Journal Suisse

15H30 Des chiffres et des lettres - Des chiffres et des lettres - Émissions - TV5

Des chiffres et des lettres

16H00 Blessures - Cut - Émissions - TV5

Cut

Blessures

16H30 Dérapages 1/4 - Plus belle la vie - Émissions - TV5

Plus belle la vie

Dérapages 1/4

17H00 Tout le monde veut prendre sa place - Tout le monde veut prendre sa place - Émissions - TV5

Tout le monde veut prendre sa place

17H50 Questions pour un champion - Questions pour un champion - Émissions - TV5

Questions pour un champion

18H30 Journal de France 2 - Journal de France 2 - Émissions - TV5

Journal de France 2

19H00 Martinique - Nord - Les flots - Émissions - TV5

Les flots

Martinique - Nord

20H00 Attaques de requins à La Réunion - Émissions - TV5

Attaques de requins à La Réunion

22H00 Bocas del Toro - Chacun son île - Émissions - TV5

Chacun son île

Bocas del Toro

23H00 TV5 le journal - 23h00 - TV5 le journal - 23h00 - Émissions - TV5

TV5 le journal - 23h00

23H20 Journal Afrique - Journal Afrique - Émissions - TV5

Journal Afrique

23H40 À quoi rêvent les jeunes filles ? - Émissions - TV5

À quoi rêvent les jeunes filles ?

00H35 Timbuktu - Émissions - TV5

Timbuktu

02H20 La Fontaine fait son documentaire - Émissions - TV5

La Fontaine fait son documentaire

02H30 Questions pour un champion - Questions pour un champion - Émissions - TV5

Questions pour un champion

03H10 Tout le monde veut prendre sa place - Tout le monde veut prendre sa place - Émissions - TV5

Tout le monde veut prendre sa place

HORAIRE COMPLET

À voir

Vincent

Région de la montagne, MB

Région de La Montagne, MB

Ouvrir/Fermer
Image

Au beau milieu de notre grand pays, la monotonie des Prairies du Manitoba est brisée par des petites montagnes qui donnent leur nom à une région. Danny et Vincent s’y accrochent, un peu malgré eux, le gaz manquant. Jamais une panne sèche n’aura été aussi heureuse! Les gars sont accueillis à bras ouverts par les gens de St-Claude, de St-Léon et de Notre-Dame-de-Lourdes avant d’aboutir à St-Lupicin, le plus petit village francophone du Canada!

Ici, les habitants appartiennent à un tout autre profil de Canadiens-français. Ni Acadiens, ni Québécois de souche, la majorité des francophones de la région de La Montagne descendent en fait d’Européens ayant immigré ici directement de France, de Belgique et de Suisse, il y a de cela à peine un siècle. Belle culture et bel accent! D’autres « habitants » de la région frappent l’imaginaire. À St-Léon, lors des journées chaudes et humides de la fin de l’été, des centaines de salamandres tigrées envahissent les routes à la recherche d’endroits pour hiberner. Danny s’est assuré que leur migration se ferait en toute sécurité! La région est aussi reconnue pour ses fossiles dont celui de Bruce, un énorme et féroce dinosaure des mers! Bon, il y a aussi des créatures mieux connues, dont des vaches, beaucoup de vaches! Le musée laitier du Manitoba, à St-Claude, présente l’histoire de l’industrie. Autrement, on trouve dans le coin un parc d’éoliennes, qui s’inscrivent magnifiquement dans le paysage, des pistes de vélo de montagne, qui permettent de les découvrir, et une vieille prison étrangement accueillante!

Beaucoup de cœur au cœur du pays!

Participants à l'émission

Ouvrir/Fermer

Fernand Saurette, biologiste

Victor Chappellaz, amateur de vélo de montagne

Joseph Hatcher, assistant conservateur, Canadian Fossil Discovery Center

Alain Philippot, producteur laitier

Raymond Philippot, président, Société Historique de St-Claude

Paul Grenier, président, La Table Ronde de St-Léon

Dan Caillier, technicien en chef

John Quayle, en charge du Musée de la Geôle de St-Claude

Albert Brunel, propriétaire de terres agricoles

Vincent entre deux astres

Ouvrir/Fermer

Entre deux prises, Vincent nous fait part de son émerveillement dans cette belle région de La Montagne.

Qui sont ces francophones du Manitoba?

Ouvrir/Fermer

À ceux qui pensent que le français parlé dans cette région du Manitoba est cassé ou parsemé d’anglicismes, détrompez-vous! Les Franco-Manitobains de la région de La Montagne sont reconnus pour la grande qualité de leur langue, aux accents européens. Si le français y a survécu, c’est aux chanoinesses des Cinq plaies du Sauveur qu’on le doit!

Sur la route d'Altamont

Ouvrir/Fermer
Image

Altamont, c’est un minuscule village situé à une vingtaine de kilomètres au sud de Notre-Dame-de-Lourdes. La route d’Altamont, c’est aussi le titre d’un roman de Gabrielle Roy, célèbre auteure née à Saint-Boniface et originaire de la région de La Montagne, au Manitoba.

Après des études à Winnipeg et un séjour en Europe, Gabrielle Roy s’établit à Montréal. C’est là qu’en 1945, elle publie son premier roman, Bonheur d'occasion, un portrait réaliste de la vie des habitants de Saint-Henri, un quartier de la classe ouvrière de Montréal. Ce premier roman urbain de la littérature québécoise a eu un impact important sur la perception de la condition urbaine au Québec de cette époque. Il aurait même inspiré les changements sociopolitiques à venir.

Mariée, Gabrielle Roy retourne en Europe puis déménage à Québec où elle publie son recueil La route d’Altamont, en 1966. Dans le recueil, l’histoire qui s’intitule La route d’Altamont se déroule d’ailleurs à Altamont, chez la grand-mère du personnage principal, évocation de la famille de l’auteure. En voici un extrait :

Connaissez-vous les petites routes rectilignes, inflexibles, qui sillonnent la Prairie canadienne et en font un immense quadrillage au-dessus duquel le ciel pensif a l’air de méditer depuis longtemps quelle pièce du jeu il déplacera, si jamais il se décide. On peut s’y perdre, on s’y perd souvent. Ce que j’avais devant moi, c’étaient, à la fois se rejoignant et se quittant, étendues à plat dans les herbes comme les bras d’une croix démesurée, deux petites routes de terre que le ciel, autant que la campagne silencieuse tout autour qui ne recueillait que le bruissement des herbes et, de temps à autre, le trille lointain d’un oiseau invisible.

Gabrielle Roy est décédée à Québec en 1983 à l’âge de 74 ans. Une célèbre citation tirée de son roman La montagne secrète est inscrite sur le billet de 20 $ canadien: « Nous connaîtrions-nous seulement un peu nous-mêmes, sans les arts ? »

Source : ROY, Gabrielle, La route d’Altamont, Boréal, Montréal, 1993 (HMH, Montréal, 1966).

Cavena nuda crémeuse, cheddar, bacon et oeuf poché

Ouvrir/Fermer
Image

INGRÉDIENTS

1 c. à table de beurre (15 ml)
½ tasse de cavena nuda, avoine nue (125 ml)
½ tasse d’oignons haché (125 ml)
1 tasse d’eau (250 ml)
½ tasse de crème champêtre 15% (125 ml)
4 œufs pochés
½ tasse de cheddar vieilli en petits cubes (125 ml)
½ tasse de bacon en lardons cuit (125 ml)

MÉTHODE

Dans un poêlon, rissoler l’avoine avec du beurre pour colorer doucement. Ajouter l’oignon, puis mouiller à l’eau et la crème. Cuire à couvert 45 minutes en brassant souvent.

Au fond d’un bol creux, disposez les œufs pochés. Ajouter le cheddar et couvrir d’avoine crémeuse. Parsemer de bacon et servir.

De l'avoine... nue?

Ouvrir/Fermer

Dans les prairies manitobaines, Scott Sigvaldason cultive du riz… mais pas dans une rizière! Son « riz des prairies » est en fait une variété d’avoine dite « nue », issue du programme d’amélioration génétique de l’avoine d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC). Cette nouvelle variété, l’AC Gehl, est différente des anciennes parce qu’elle ne nécessite presque pas de transformation.

L’avoine nue est aussi facile à préparer que le riz et son goût s’y apparente. Cependant, elle contient deux fois plus de protéines, dix fois plus de fibres et cinq fois plus de fer que le riz blanc traditionnel, de quoi inspirer Danny St Pierre qui en fait une version crémeuse avec cheddar, bacon et œuf poché. Un vrai déjeuner de caravanier!

Les bricelets : de la suisse au Manitoba

Ouvrir/Fermer

La région de La Montagne est très européenne. En découle que dans la culture, quelques éléments de la cuisine européenne y ont survécu. C’est le cas du bricelet, une gâterie typiquement… suisse!

Le nom « bricelet » serait une translitération de bretzeli, le fameux pain tordu dont le nom viendrait du latin pretiola qui signifie « petite récompense ». S’il s’agit d’un classique de Noël, il ne s’agit pas pour autant d’un dessert lourd, fait pour l’hiver, bien au contraire. C’est en effet une crêpe gaufrée très mince dont la pâte, faite de farine, de vin, de sucre et de crème très épaisse, durcit après avoir été cuite. Pour la cuire, on utilise un fer spécial. Le village de Notre-Dame-de-Lourdes en possède une douzaine que les familles s’échangent à l’aube des grandes occasions. Les meilleurs fers sont les plus lourds et proviennent la plupart du temps de Suisse. Une fois sortie du fer, on peut façonner la gaufre pour en faire un petit rouleau ou la garder plate. Peu importe la forme, c’est toujours dangereux de « tomber dedans » parce qu’une fois qu’on en a mangé un, on ne peut plus s’arrêter!

Attention : traverse de salamandres

Ouvrir/Fermer
Image

Quand on demande aux habitants de St-Léon quelles sont les attractions du village, ils répondent invariablement qu’il y a, d’une part, les éoliennes, et d’autre part, les salamandres… Bien que les premières mesurent 120 mètres de haut, ce sont certainement les petits amphibiens qui sont les plus envahissants!

En effet, la population de salamandres tigrées de St-Léon, bien que difficile à évaluer, est énorme. Ceci s’explique par le fait que le village est serré entre deux lacs où la salamandre peut facilement se reproduire et se nourrir. Autrefois, lors des soirées chaudes et humides de la fin du mois d’août, surtout s’il avait plu le jour, on les voyait traverser le chemin principal par centaines. Le climat sec est toutefois son pire ennemi car comme la grenouille, elle a une peau humide qui doit le rester. C’est pourquoi elles sont aujourd’hui moins nombreuses.

La salamandre est un animal amphibien. Elle pond ses œufs dans l’eau, où la larve se développe et ressemble étrangement à un têtard, munie de branchies et de minuscules pattes. Tranquillement, les branchies disparaissent et les pattes grandissent, jusqu’à ce que la salamandre quitte son milieu natal pour se trouver un endroit pour vivre sur terre. C’est lors de cette migration qu’elles peuvent être aperçues dans le village, où les gens les appellent parfois lézards, à tort. La salamandre demeure un animal aquatique, qui, si on fait abstraction de ses pattes, se déplace un peu comme un poisson, de manière sinusale.

L’hiver, la salamandre hiberne. Soit elle se creuse un trou, jusqu’à deux mètres de profond, soit elle prend avantage des sous-sols, voisinant ainsi, de près, l’être humain. Et elle ne passe pas inaperçue puisqu’adulte, la salamandre tigrée mesure jusqu’à 30 centimètres. À la fin de l’hiver, les salamandres retournent au lac pour, pour pondre, ce qui fait qu’elles sont aussi visibles au printemps.

Autrement, au Centre canadien de découverte des fossiles, à Morden, on trouve Bruce, un squelette de mosasaure, un animal marin qui ressemble vaguement à une salamandre… de 13 mètres!

Pour en savoir plus :
Site internet du Centre d’interprétation de St-Léon

Face à face avec Bruce

Ouvrir/Fermer

En voyageant dans la région de La Montagne, vous risquez de tomber face à face avec Bruce, un mosasaure de 13 mètres de long! Heureusement, il est mort depuis environ 80 millions d’années et ne sort généralement pas du Centre canadien de découverte des fossiles, à Morden.

Pour en savoir plus :
Site internet du Centre canadien de découverte des fossiles

Parcourir la vallée St-Lupicin

Ouvrir/Fermer
Image

Tous les gens de la région le diront : Le plus bel endroit, dans le coin, c’est ce qu’on appelle ici la vallée de St-Lupicin, qui s’étend autour du minuscule ruisseau Babcock. Très pittoresque, il s’agit d’un bon endroit pour faire du sport!

Dans la vallée de St-Lupicin, il y avait autrefois le centre de ski Snow Valley, qui attirait les gens de la région… et même de Winnipeg. Le centre, qui ne disposait que d’un remonte pente rudimentaire, a été fermé au début des années 80. Pour faire du sport dans le coin, il faut se tourner vers un autre centre de ski… mais de ski de fond, le Birch Mountain Sports.

L’été venu, les pistes de Birch servent aux amateurs de vélo de montagne. Une dizaine de pistes sont praticables qui font de 1,5 à 10 km de long. Parmi les pistes, il y a la Honkytonk et la Kentucky, de niveau intermédiaire… Il y a aussi la Cardiac Arrest!

Pour en savoir plus :
Site internet de Birch Mountain Sports

La geôle de St-Claude

Ouvrir/Fermer

De tous les immeubles qui avaient pignon sur la Grande rue du village de St-Claude au début du 20e siècle, seule la geôle tient toujours debout.

En la visitant, on peut demeurer surpris de la petitesse de l’endroit. Construite en 1912, la geôle de St-Claude est un très petit bâtiment de trois pièces seulement, l’une servant de bureau pour le constable, avec un poêle et une table pour écrire, chacune des deux autres étant une petite cellule meublée de manière très rudimentaire. Il faut dire qu’on n’y passait pas beaucoup de temps. Ceux qu’on enfermait dans la geôle étaient plus souvent qu’autrement des gars qui « jouissaient trop de leur salaire le vendredi soir venu ». Ils étaient généralement relâchés le lendemain matin, après avoir dégrisé en cellule. Les prisonniers n’étaient autres que des buveurs, des batailleurs… au pire des petits voleurs. Autrement, s’il s’agissait de crimes plus graves, les coupables étaient transférés très rapidement vers des centres de détention plus grands.

La geôle a fermé ses portes au début de la Deuxième Guerre mondiale. Elle a ensuite servi de caserne pour les pompiers, une nouvelle fonction qui a exigé une transformation majeure. Bientôt, les pompiers ont eu besoin d’encore plus d’espace et ont déserté l’ancienne geôle. La bâtisse est alors successivement devenue un entrepôt de matériel pour la municipalité puis un centre de recyclage. Enfin, elle a été abandonnée, délaissée, au point où les menaces de démolition devenaient imminentes. Par chance, les habitants de St-Claude ont réclamé aux autorités provinciales que la dite geôle soit protégée en tant que site patrimonial et en 2005, les travaux de restauration ont débuté. On a réaménagé l’endroit de manière à ce qu’il ressemble le plus possible à ce qu’il a dû être dans le passé.

Côté anecdotes, on sait que le premier constable de la geôle de St-Claude, un certain Paul Lacroix, était un gros bonhomme d’environ 6 pieds et qui pesait certainement plus de 200 livres. En guise de « day job », il était boucher, ce qui devait parfois faciliter ses autres tâches!!!

Notre-Dame-de-Lourdes, le rêve de Dom Benoît

Ouvrir/Fermer

Alors qu’en France, après la Révolution, le climat était de moins en moins favorable au clergé, Dom Benoît a montré le désir de s’expatrier afin de recréer ailleurs un pays catholique, une petite France de l’Ancien régime. C’est avec deux compagnons de son ordre et une quarantaine de pionniers recrutés en France et en Suisse qu’il s’est établi dans ce qui allait devenir Notre-Dame-de-Lourdes. Allaient suivre de nombreuses familles venues de Suisse française, de Savoie, de Vendée et de Bretagne, des colons qui avaient tous en commun de fuir une Europe où pratiquer la religion était devenu difficile, voire dangereux. C’est en grande partie grâce à ces pionniers si la région de La Montagne, au Manitoba, est bien vivante… et toujours aussi française! Pour assurer la survie du français, il fallait des institutrices…

Bien vite, Dom Benoît a lancé un appel aux chanoinesses régulières des Cinq plaies du Sauveur, de Lyon, en France, pour venir assurer l’éducation des enfants du village. En 1895, trois sœurs débarquaient et fondaient une école à Notre-Dame-de-Lourdes. De plus en plus nombreuses, elles ont rapidement essaimé, non seulement à St-Claude et à St-Lupicin, ces deux autres villages aux origines européennes, mais jusqu’à St-Boniface, puis en Saskatchewan, enfin au Québec, où plutôt que d’assurer l’éducation des enfants, elles s’occupaient des personnes âgées. Leur influence était énorme et c’est grâce à elles si la langue française a survécu à toutes les épreuves du temps.

L'époque de l'assimilation

Ouvrir/Fermer

L’histoire n’a pas été favorable pour les francophones du Manitoba. En 1896, les gouvernements fédéral et provincial ont ordonné l’abolition des écoles francophones. Seule la dernière demi-heure de la journée pouvait être consacrée à l’enseignement religieux en français. À partir de 1916, et pours les 40 années qui suivront, l’enseignement en français sera tout simplement interdit.

C’est un miracle si des francophones comme Suzanne et Edwin Prince sont parvenus à conserver leur langue malgré tout… mais cela n’a pas été facile!

Région de la montagne

Ouvrir/Fermer
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image

Adresses visitées durant l'émission

Ouvrir/Fermer

Birch Mountain Sports
Box 406
Notre-Dame-De-Lourde, MB
ROG 1M0
http://birchmountainsports.com/

Centre canadien de découverte des fossiles
11-B, rue Gilmour
Morden, MB
R6M 1N9
Téléphone: 204-822-3406
http://www.discoverfossils.com/
Ouvert de 13h00 à 17h00 à l’année.

Musée de la geôle de St-Claude
5, Route provinciale 240 N
St-Claude, MB
R0G 1Z0

Musée laitier du Manitoba
164 avenue Jobin
St-Claude, MB
R0G 1Z0
Téléphone: 204-379-2156 ou 204-379-2228
Ouvert du 15 mai au 15 septembre, du mardi au samedi, de 9 h à 17 h
Service en français

Autres bonnes adresses

Ouvrir/Fermer

Centre d’interprétation de St-Léon
35, baie du lac
Saint-Léon, MB
R0G 2E0
Téléphone: 204-242-4374
http://www.cistleon.com
Ouvert toute l'année, du lundi au vendredi de 9 h à 17 h, samedi de 10 h à 15 h
Service en français

Musée des pionniers et des chanoinesses
55, rue Rogers C.P. 186
Notre-Dame-de-Lourdes, MB
R0G 1M0
Téléphone: 204-248-2687
Ouvert toute l’année, du lundi au vendredi de 08h30 à 16h00
Service en français