La grille horaire est ajustée à votre fuseau horaire [14H50 HE]. Vous pouvez changer de fuseau horaire à l'aide du bouton dans le coin à droite.

X

Aujourd'hui sur TV5

HORAIRE COMPLET
04H00 accueil_seo-fr

L'actualité en bref

04H10 Saint-Denis (La Réunion) - Le tour du monde de la Francophonie - Émissions - TV5

Le tour du monde de la Francophonie

Saint-Denis (La Réunion)

05H00 accueil_seo-fr

L'actualité en bref

05H10 Tananarive (Madagascar) - Le tour du monde de la Francophonie - Émissions - TV5

Le tour du monde de la Francophonie

Tananarive (Madagascar)

06H00 accueil_seo-fr

L'actualité en bref

06H10 Beyrouth (Liban) - Le tour du monde de la Francophonie - Émissions - TV5

Le tour du monde de la Francophonie

Beyrouth (Liban)

07H00 accueil_seo-fr

L'actualité en bref

07H10 Kinshasa (République Démocratique du Congo) - Le tour du monde de la Francophonie - Émissions - TV5

Le tour du monde de la Francophonie

Kinshasa (République Démocratique du Congo)

08H00 Journal Belge - Journal Belge - Émissions - TV5

Journal Belge

08H30 Alexandre Jollien, Vivre sans pourquoi - Faut pas croire - Émissions - TV5

Faut pas croire

Alexandre Jollien, Vivre sans pourquoi

09H00 Martinique - Sud - Les flots - Émissions - TV5

Les flots

Martinique - Sud

10H00 Cobra Gypsies - Émissions - TV5

Cobra Gypsies

11H00 Comment être accepté par l'enfant de son conjoint - Ça commence aujourd'hui - Émissions - TV5

Ça commence aujourd'hui

Comment être accepté par l'enfant de son conjoint

12H00 64' Le monde en français - partie 1 - 64' Le monde en français - partie 1 - Émissions - TV5

64' Le monde en français - partie 1

12H20 Le journal de l'éco - Le journal de l'éco - Émissions - TV5

Le journal de l'éco

12H30 64' Le monde en français - partie 2 - 64' Le monde en français - partie 2 - Émissions - TV5

64' Le monde en français - partie 2

12H50 L'invité TV5 Monde - L'invité TV5 Monde - Émissions - TV5

L'invité TV5 Monde

13H00 64' Le monde en français - partie 3 - 64' Le monde en français - partie 3 - Émissions - TV5

64' Le monde en français - partie 3

13H05 Les esprits du Congo - Émissions - TV5

Les esprits du Congo

14H00 Île de la Grande Barrière - Chacun son île - Émissions - TV5

Chacun son île

Île de la Grande Barrière

15H00 Journal Suisse - Journal Suisse - Émissions - TV5

Journal Suisse

15H30 Des chiffres et des lettres - Des chiffres et des lettres - Émissions - TV5

Des chiffres et des lettres

16H00 Blessures - Cut - Émissions - TV5

Cut

Blessures

16H30 Dérapages 1/4 - Plus belle la vie - Émissions - TV5

Plus belle la vie

Dérapages 1/4

17H00 Tout le monde veut prendre sa place - Tout le monde veut prendre sa place - Émissions - TV5

Tout le monde veut prendre sa place

17H50 Questions pour un champion - Questions pour un champion - Émissions - TV5

Questions pour un champion

18H30 Journal de France 2 - Journal de France 2 - Émissions - TV5

Journal de France 2

19H00 Martinique - Nord - Les flots - Émissions - TV5

Les flots

Martinique - Nord

20H00 Attaques de requins à La Réunion - Émissions - TV5

Attaques de requins à La Réunion

22H00 Bocas del Toro - Chacun son île - Émissions - TV5

Chacun son île

Bocas del Toro

23H00 TV5 le journal - 23h00 - TV5 le journal - 23h00 - Émissions - TV5

TV5 le journal - 23h00

23H20 Journal Afrique - Journal Afrique - Émissions - TV5

Journal Afrique

23H40 À quoi rêvent les jeunes filles ? - Émissions - TV5

À quoi rêvent les jeunes filles ?

00H35 Timbuktu - Émissions - TV5

Timbuktu

02H20 La Fontaine fait son documentaire - Émissions - TV5

La Fontaine fait son documentaire

02H30 Questions pour un champion - Questions pour un champion - Émissions - TV5

Questions pour un champion

03H10 Tout le monde veut prendre sa place - Tout le monde veut prendre sa place - Émissions - TV5

Tout le monde veut prendre sa place

HORAIRE COMPLET

À voir

Accueil - Télévision, Francophonie canadienne et internationale - TV5

La grille horaire est ajustée à votre fuseau horaire [14H50 HE]. Vous pouvez changer de fuseau horaire à l'aide du bouton dans le coin à droite.

X

Aujourd'hui sur TV5

HORAIRE COMPLET
04H00 accueil_seo-fr

L'actualité en bref

04H10 Saint-Denis (La Réunion) - Le tour du monde de la Francophonie - Émissions - TV5

Le tour du monde de la Francophonie

Saint-Denis (La Réunion)

05H00 accueil_seo-fr

L'actualité en bref

05H10 Tananarive (Madagascar) - Le tour du monde de la Francophonie - Émissions - TV5

Le tour du monde de la Francophonie

Tananarive (Madagascar)

06H00 accueil_seo-fr

L'actualité en bref

06H10 Beyrouth (Liban) - Le tour du monde de la Francophonie - Émissions - TV5

Le tour du monde de la Francophonie

Beyrouth (Liban)

07H00 accueil_seo-fr

L'actualité en bref

07H10 Kinshasa (République Démocratique du Congo) - Le tour du monde de la Francophonie - Émissions - TV5

Le tour du monde de la Francophonie

Kinshasa (République Démocratique du Congo)

08H00 Journal Belge - Journal Belge - Émissions - TV5

Journal Belge

08H30 Alexandre Jollien, Vivre sans pourquoi - Faut pas croire - Émissions - TV5

Faut pas croire

Alexandre Jollien, Vivre sans pourquoi

09H00 Martinique - Sud - Les flots - Émissions - TV5

Les flots

Martinique - Sud

10H00 Cobra Gypsies - Émissions - TV5

Cobra Gypsies

11H00 Comment être accepté par l'enfant de son conjoint - Ça commence aujourd'hui - Émissions - TV5

Ça commence aujourd'hui

Comment être accepté par l'enfant de son conjoint

12H00 64' Le monde en français - partie 1 - 64' Le monde en français - partie 1 - Émissions - TV5

64' Le monde en français - partie 1

12H20 Le journal de l'éco - Le journal de l'éco - Émissions - TV5

Le journal de l'éco

12H30 64' Le monde en français - partie 2 - 64' Le monde en français - partie 2 - Émissions - TV5

64' Le monde en français - partie 2

12H50 L'invité TV5 Monde - L'invité TV5 Monde - Émissions - TV5

L'invité TV5 Monde

13H00 64' Le monde en français - partie 3 - 64' Le monde en français - partie 3 - Émissions - TV5

64' Le monde en français - partie 3

13H05 Les esprits du Congo - Émissions - TV5

Les esprits du Congo

14H00 Île de la Grande Barrière - Chacun son île - Émissions - TV5

Chacun son île

Île de la Grande Barrière

15H00 Journal Suisse - Journal Suisse - Émissions - TV5

Journal Suisse

15H30 Des chiffres et des lettres - Des chiffres et des lettres - Émissions - TV5

Des chiffres et des lettres

16H00 Blessures - Cut - Émissions - TV5

Cut

Blessures

16H30 Dérapages 1/4 - Plus belle la vie - Émissions - TV5

Plus belle la vie

Dérapages 1/4

17H00 Tout le monde veut prendre sa place - Tout le monde veut prendre sa place - Émissions - TV5

Tout le monde veut prendre sa place

17H50 Questions pour un champion - Questions pour un champion - Émissions - TV5

Questions pour un champion

18H30 Journal de France 2 - Journal de France 2 - Émissions - TV5

Journal de France 2

19H00 Martinique - Nord - Les flots - Émissions - TV5

Les flots

Martinique - Nord

20H00 Attaques de requins à La Réunion - Émissions - TV5

Attaques de requins à La Réunion

22H00 Bocas del Toro - Chacun son île - Émissions - TV5

Chacun son île

Bocas del Toro

23H00 TV5 le journal - 23h00 - TV5 le journal - 23h00 - Émissions - TV5

TV5 le journal - 23h00

23H20 Journal Afrique - Journal Afrique - Émissions - TV5

Journal Afrique

23H40 À quoi rêvent les jeunes filles ? - Émissions - TV5

À quoi rêvent les jeunes filles ?

00H35 Timbuktu - Émissions - TV5

Timbuktu

02H20 La Fontaine fait son documentaire - Émissions - TV5

La Fontaine fait son documentaire

02H30 Questions pour un champion - Questions pour un champion - Émissions - TV5

Questions pour un champion

03H10 Tout le monde veut prendre sa place - Tout le monde veut prendre sa place - Émissions - TV5

Tout le monde veut prendre sa place

HORAIRE COMPLET

À voir

Champignon

Casselman, On

Casselman, ON

Ouvrir/Fermer
Image

En traversant la rivière des Outaouais, Danny et Vincent entrent pour la première fois dans le Rest of Canada. Casselman, en Ontario, est pourtant une des communautés les plus francophones à l’extérieur du Québec, dont les savoureux habitants demeurent toutefois conscients du danger qui les guette. Les gars ont d’ailleurs envie de se faire des peurs, dans le cimetière d’un village fantôme, en pleine forêt !

Casselman est un village rural axé sur la production laitière. Vincent y rencontre un drôle de fermier qui, afin de les assimiler, chante en français à ses vaches venues de Calgary ! Paraît qu’elles produisent ainsi plus de lait, qui trouve ensuite le chemin de la coopérative centenaire de St-Albert, village voisin. Là, le lait est transformé en fromage, notamment en curds (fromage en grains), lesquelles sont tellement populaires qu’elles font l’objet d’un festival qui attire les foules. Historiquement, la région a été une destination touristique d’un tout autre genre. Autrefois inondée par la mer de Champlain, son sous-sol recèle des eaux longtemps considérées comme curatives, autour desquelles s’étaient construites de luxueuses stations balnéaires comme Caledonia Springs. Pour les mêmes raisons, la boue de Casselman a des vertus thérapeutiques que Vincent a le plaisir de découvrir sur une table de massage ! Danny, lui, est à la recherche des saveurs du coin. Il se délecte du Yellow Cow, un vin blanc produit à Vankleek Hill, avant de partir à la cueillette de champignons dans la vaste forêt Larose. Pendant ce temps, Vincent apprend que ses 18 millions d’arbres ont été plantés de main d’homme. C’est ici que les gars organisent une veillée d’effrois!

Du plaisir c’est effrayant!

Participants à l'émission

Ouvrir/Fermer

Christiane Corbeil, mycologue amatrice

Michel Corbeil, mycologue amateur

Tommy-Dave Harrisson, co-fondateur, Le Diable aux Corsets

Martin Kral, propriétaire, Vankleek Hill Vineyard

Gilles Lavictoire, résident

Réjean Ouimet, directeur général, Fromagerie St-Albert

Carole Pagé, conteuse

Louis Prévost, directeur de l’urbanisme et de la foresterie, Comtés Unis de Prescott et Russell

Michel Prévost, archiviste en chef, Université d’Ottawa

Louis Racine, producteur laitier

Mélissa Racine, co-fondatrice, Le Diable aux Corsets

Marc Saint-Onge, président-directeur général, Golden Moor

Chanson à répondre

Ouvrir/Fermer

Les gens de Casselman sont probablement les plus vaillants que la caravane n’ait jamais accueillis. Bravant les pluies diluviennes et le froid précoce, ils nous ont retrouvé dans la forêt Larose et ont même profité de l’orage pour pousser la chansonnette.

La chasse à la poule

Ouvrir/Fermer

Dans la cage à poules, Danny et Vincent ont relevé un petit défi préparé par les organisateurs du Festival de la curd. Qui sera le plus brave?

L'Écho d'un peuple

Ouvrir/Fermer

Les franco-ontariens sont fiers d’avoir choisi de vivre en français. Dans un spectacle grandiose, ils célèbrent 400 ans d’histoire francophone, en Ontario et partout en Amérique.

Pour en savoir plus :
La Collection virtuelle de L’écho d’un peuple

Ode à la francophonie

Ouvrir/Fermer

Vivre en français dans une province majoritairement anglophone, c’est assumer ce choix chaque jour, quand on va au dépanneur ou à l’épicerie, quand on allume la télévision ou la radio, quand on choisit l’école de nos enfants etc. Au fil des entrevues, les franco-ontariens ont composé un véritable hymne à la francophonie.

L'histoire du Curée Touchette

Ouvrir/Fermer

Si des francophones se sont accrochés à cette petite région au Sud-est de l’Ontario, c’est grâce à la détermination du curé Touchette, suite à l’incendie ayant ravagé Casselman en 1897. Louis Racine nous raconte sa légende.

Crème de carottes, maïs aux chanterelles et curd

Ouvrir/Fermer
Image

INGRÉDIENTS

4 c. à table de beurre (60 ml)
1 gros oignon haché
2 gousses d’ail
1 c. à table de gingembre râpé (15 ml)
4 tasses de carottes râpées (1 l)
3 tasses d’eau (750 ml)
1 tasse de maïs en grains (250 ml)
1 tasse de chanterelles (250 ml)
1 tasse de curd ou fromage en grains (250 ml)
1 pomme Granny Smith coupée en petits dés
½ tasse d’amandes effilées et grillées (125 ml)

MÉTHODE

Faire fondre la moitié du beurre dans un poêlon et y faire suer l’oignon, l’ail et le gingembre. Ajouter ensuite les carottes et verser l’eau. Laisser mijoter jusqu’à cuisson complète des carottes. Passer au pied mélangeur, assaisonner et réserver. Avec le reste du beurre, sauter les chanterelles et le maïs, puis ajouter les amandes grillées. Répartir la curd et les pommes dans 6 bols, y verser la soupe et garnir du mélange de maïs, chanterelles et amandes. Servir.

Danny au pays de la curd

Ouvrir/Fermer

En 1994, la coopérative laitière de St-Albert fêtait son 100e anniversaire. À l’occasion, les membres ont eu envie de s’offrir une grande fête. L’année suivante, ils ont eu le goût de recommencer. C’est ainsi qu’est né le Festival de la curd de St-Albert, qui attire jusqu’à 40 000 visiteurs annuellement… et où il se mange 3 tonnes de fromage!!

Pour en savoir plus :
Site internet du Festival de la curd

La rivière Nation Sud

Ouvrir/Fermer

Situé dans l'Est de l'Ontario, le bassin hydrographique de la Nation Sud, dont la superficie est de 4 000 kilomètres carrés, est drainé par la rivière Nation Sud. Le bassin hydrographique comprend des zones laissées à l'état sauvage, des terres agricoles et des zones d'urbanisation et de suburbanisation. Lorsque la rivière Nation Sud rejoint la rivière des Outaouais, près de Plantagenet, elle constitue une voie d'eau navigable qui a atteint la maturité. On peut y faire du canot, du kayak et de la pêche!

La Conservation de la Nation Sud (CNS) est un organisme qui collabore étroitement avec les municipalités, les gouvernements, les propriétaires fonciers et divers groupes communautaires pour mettre en valeur les ressources naturelles du bassin hydrographique de la Nation Sud. Par ses diverses initiatives, il vise à procurer des aires forestières et de loisirs saines et accessibles, favoriser l’abondance de poissons et d‘animaux sauvages et assurer suffisamment d'eau propre pour subvenir aux besoins d'aujourd'hui et à ceux des générations futures.

Pour en savoir plus :
Site internet de Conservation de la Nation Sud

L'oeuvre de Ferdinand Larose

Ouvrir/Fermer
Image

Entre Casselman, Bourget et Limoges, une immense forêt vient briser l’horizontalité du décor. Une forêt exceptionnelle en ce qu’elle n’a pas poussé là par hasard… elle a été plantée de main d’homme! La forêt Larose est aujourd’hui une des plus grande forêt plantée du genre au Canada et c’est à Ferdinand Larose, un agronome visionnaire qui lui a donné son nom, que nous la devons.

Peu de temps après avoir obtenu son diplôme de l’Institut agricole d’Oka, en 1918, Ferdinand Larose est embauché par le département de l’Agriculture de l’Ontario. Il est affecté aux Comtés unis de Prescott et Russell. Sa première tâche consiste à dresser un inventaire des terres agricoles. Il constate rapidement l’érosion des sols, favorisée par l’exploitation forestière, les feux de forêts et l’agriculture. Entre les villages de Casselman, Bourget et Limoges, les agriculteurs abandonnent les terres sablonneuses, cédant à l’avancée du « désert de Bourget ». Ferdinand Larose suggère de reboiser l’endroit pour éviter que ne se poursuive l’érosion.

C’est ainsi que l’histoire de la forêt Larose débute en 1919, quand l’agronome Ferdinand Larose entreprend une première plantation de conifères sur des fermes abandonnées, près de Bourget. En 1928, les autorités régionales et provinciales s’entendent pour gérer cette jeune forêt et y faire planter 6 000 pins de plus. Depuis, trois générations de travailleurs forestiers y ont successivement planté des arbres et entretenu la forêt. En tout, plus de 18 millions d’arbres ont été plantés!

Sous la juridiction du gouvernement de l’Ontario, la forêt Larose a été tour à tour réserve faunique, lieu de loisirs et laboratoire de recherche pour l’amélioration des ressources forestières. En 2000, la gestion de la forêt est remise aux Comtés unis de Prescott et Russell, qui en était propriétaire depuis le début. Après avoir connu un dangereux laisser-aller dans son entretien, la forêt retrouve peu à peu sa valeur sylvicole et récréative. Quelques entrepreneurs forestiers y effectuent des coupes sélectives et le personnel des Comtés unis multiplie aussi les démarches pour inviter la population à pratiquer des activités de plein air dans ce coin de nature unique. On peut y faire de la randonnée pédestre, du vélo, du v.t.t. et du cheval, de même que du ski de fond l’hiver.

L'ancienne prison de l'Orignal

Ouvrir/Fermer

La prison de l’Orignal est la plus vieille prison en Ontario. Comme il s’agissait de la seule prison francophone dans la région, sa fermeture en 1998 devint tout un enjeu linguistique. En effet, ni les gardiens, ni les détenus ne voulaient être transférés du côté des « Anglais »…

Pour en savoir plus :
Site internet de l’ancienne prison de l’Orignal

Caledonia Springs, vestige d'une époque révolue

Ouvrir/Fermer
Image

Le Sud-est de l’Ontario ne nous parait pas d’un exotisme transcendant. Pourtant, il y a moins d’un siècle, d’aisés touristes américains venaient s’y refaire une santé dans de riches hôtels. C’était l’époque des springs.

Au 19e siècle, pendant cette Belle époque très romantique, la tendance est au thermalisme, c’est-à-dire à l’utilisation, à des fins thérapeutiques, des eaux minérales et thermales, des gaz thermaux et des boues. Or le Sud-est ontarien est gâté en la matière. La mer de Champlain qui recouvrait autrefois la région y a laissé un riche sous-sol. C’est ainsi que, dès 1835, Caledonia Springs devient la première station thermale du Canada.

Caledonia Springs, c’est d’abord de l’eau minérale. On l’embouteille sur place et on la revend dans le monde entier. Pionniers de la fabrication et de l’embouteillage de cette eau aux vertus curatives, les gens de Caledonia Springs en tirent d’importants revenus. Qui plus est, pour confectionner ses boissons, la compagnie Canada Dry vient chercher son eau ici! De tous les vestiges de l’exploitation des Springs à Caledonia, le pavillon qui comprend un puits est d’ailleurs le plus parlant!

Mais Caledonia Springs c’est aussi des bains thérapeutiques qui nécessitent, pour en profiter, de se déplacer. C’est ainsi que plusieurs complexes hôteliers voient le jour qui reçoivent des touristes – ce sont les débuts de la villégiature – d’un peu partout en Amérique du Nord. Et pas n’importe lesquels : Louis-Joseph Papineau y vient, Louis-Hypolite Lafontaine aussi. 15% de la clientèle est américaine et constituée de bourgeois venus de New-York par le train, qui relie la grande ville à cette petite région qui jouit ainsi d’un pouvoir attractif assez surprenant. Il faut dire que les hôtels sont chics : des palaces avec leur salle de bal! À l’époque, tout voyage au Canada devait nécessairement compter une étape à Caledonia Springs, ainsi que le révèlent les dépliants touristiques de l’époque. Qu’est-il advenu de tout ce faste?

Plusieurs facteurs peuvent expliquer le déclin touristique de la région. D’une part, en tant qu’activité touristique de prédilection dans les classes supérieures, le thermalisme cède bientôt sa place à la thalassothérapie, qui implique l’eau et l’air de la mer. Or au sud-est de l’Ontario, on en est bien loin! Autrement, avec les avancements de la science, la médecine douce tend à être supplantée par l’industrie pharmaceutique. Le développement des infrastructures municipales fait également en sorte que l’eau filtrée et chlorée est de plus en plus disponible, rendant l’eau en bouteille désuète. 1915 marque la fermeture de l’hôtel Grand, qui sera démoli en 1920 par le CP Rail, propriétaire des lieux. En 1919, l’usine d’embouteillage ferme aussi ses portes. Le dernier hôtel à recevoir des touristes est l’Adanak Inn, qui cessera ses activités en 1947.

De tout ça il ne reste que quelques vestiges : des trottoirs au milieu des champs, un bassin pour les bains, deux puits dont l’un abrité par un pavillon à l’intérieur décoré de céramique… et une ambiance somptueuse qui transcende les années.

Grant, le fantôme de la Forêt Larose

Ouvrir/Fermer

La région entourant Casselman abrite bien des villages fantômes. Le mieux caché d’entre tous est sans aucun doute celui de Grant, au milieu de la forêt Larose.

Les premiers colons à s’installer sur le territoire de Grant arrivent au milieu du 19e siècle. Ils ont été attirés par la possibilité d’y développer l’industrie forestière. Tranquillement, la forêt a été rasée et un petit village agricole a été établi. En 1869, on installe un bureau de poste portant le nom de Grant. On construit également une école primaire qui accueille ses premiers élèves en 1872. Puis, en 1892, on construit une église protestante, qui sera connue sous le nom de l'Église baptiste de South Indian. L’avenir semble prometteur pour le petit village. La compagnie ferroviaire du Grand Tronc y achète même des terrains pour y faire passer son chemin de fer.

Tout bascule le 5 octobre 1897, alors qu’un violent incendie ravage une partie du territoire entre Casselman et South Indian (Limoges). Le village de Grant n’est pas touché directement, mais cet évènement marque le début de son long déclin.

Suite au feu, les terres agricoles sont de moins en moins prospères. Plusieurs producteurs tentent de troquer l’agriculture pour l’élevage, mais ils réalisent rapidement qu’il sera difficile de survivre. La région surnommée « Le désert de Bourget » est peu à peu abandonnée par ses habitants qui retournent dans leur région d’origine.

Au début du 20e siècle, suite à l’initiative de l’agronome Ferdinand Larose, le territoire est reboisé pour donner naissance à la forêt Larose. Grant a ainsi disparu au profit de la forêt. Aujourd’hui, seule une petite clairière au milieu de la forêt nous rappelle l’existence du village. On n’y trouve que les fondations de l'église, à l'entrée du cimetière, et les vestiges de l’ancienne école un peu plus loin parmi les arbres. Le cimetière est conservé précieusement, grâce au travail bénévole d’Alexandra de Quimper. Elle nous raconte comment elle est devenue la gardienne de cet endroit sacré.

La légendaire curd de St-Albert

Ouvrir/Fermer
Image

En 1894, dix producteurs laitiers de la région fondant beaucoup d’espoir dans le système coopératif s’associent pour créer la coopérative laitière de St-Albert. Peu importe la grandeur de leur exploitation, certains ne possédant que quelques vaches, d’autres une vingtaine, c’est un bon moyen pour eux d’écouler leur lait. Par la fabrication du fromage, il devient plus facile de le conserver et d’en faire le commerce. D’ailleurs, à l’époque, il y avait pour ainsi dire une fromagerie privée par rang. Bientôt, les plus petits se joignent à la coopérative, qui grandit.

La coopérative survit à deux guerres mondiales et à la crise des années 30… mais à peine. Par contre, dans les années 50, elle connaît un véritable essor! Si bien que déjà, à l’époque, 125 producteurs de la région s’associent pour le meilleur et pour le pire. Jusque-là toutefois, le marché demeure limité et la compétition des grandes compagnies est féroce. Les gens du coin continuent toutefois d’y croire.

En tout cas, la majorité d’entre eux, les moins optimistes se faisant rabrouer, ce qui occasionne quelques chicanes de familles. Fallait vraiment y croire pour investir dans une coopérative au détriment de son propre confort. Les plus téméraires mettaient même leur ferme en garantie pour que la coop puisse obtenir un financement à la banque!

Cet optimisme finit par payer. Dès les années 70, la coopérative atteint une maturité financière sous-tendue par l’agrandissement du marché. Les produits sont vendus au magasin de la fromagerie mais aussi dans les épiceries de la région, dans l’Ouest du Québec (Gatineau…), l’Est de l’Ontario (Kingston, Ottawa…) et jusqu’à Sudbury. La distribution est aujourd’hui assurée par une douzaine de camions qui apportent aux clients fidèles la fameuse curd au lait pur, qui est en fait du fromage cheddar en grain frais du jour. Grâce à la coop, la prospérité des producteurs laitiers de toute la région, St-Albert, Moose Creek, Crysler, Casselman et Embrun, est assurée.

Pour en savoir plus :
Site internet de la Fromagerie St-Albert

Casselman

Ouvrir/Fermer
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image
image

Adresses visitées durant l'émission

Ouvrir/Fermer

Forêt Larose
Obtenez la carte des sentiers ainsi que les direction pour vous y rendre sur le Site internet des Comtés Unis de Prescott et Russel.

Fromagerie St-Albert
150, rue St-Paul
St-Albert, ON
K0A 3C0
Téléphone : 613-987-2872, 1-800-465-1553
http://www.fromage-st-albert.com/

Vankleek Hill Vineyard
3725 County Road 12
Vankleek Hill, ON
K0B 1R0
Téléphone : 613-678-6296
http://vankleekhillvineyard.ca/
Ouvert tous les jours entre 10h et 17h

Autres bonnes adresses

Ouvrir/Fermer

Prison de l’Orignal
1023, Queen Street, Box121
L’Orignal, ON
K0B 1K0
Téléphone : 1-888-632-5245
http://www.villagedelorignal.ca/AnciennePrison/index.html